USA – Etat du Nevada

◀ RETOUR HUB / TERRA AMERICA

Jour 37 : 16 septembre 2021

Las Vegas – Big Bear Lake

Levés 7h

Nous décidons de quitter l’hôtel tôt, en raison des très fortes températures autour de Las Vegas.

De plus, il nous reste des plans vidéos à faire sur Las Vegas Boulevard, nous n’avons pas pu les réaliser hier, en raison de la chaleur.

Il fait déjà presque 30°C, avec un peu d’air.

Jusque là, tout va bien.

Nous quittons Las Vegas vers 9h en reprenant la route Panaméricaine, la Highway 15.

Nous avons 370 km à faire pour rejoindre Big Bear Lake en Californie, un petit havre de paix à 2h de Los Angeles. Jean Philippe Baran nous attend pour déjeuner. Il est notre hôte pour 36h avant que nous reprenions la route pour Pismo Beach sur la côte ouest afin d’assister au rendez-vous Citroën du 17 au 20 septembre. 

La Panaméricaine longe le désert de Mojave. 

Les kilomètres défilent et la température augmente avec l’heure qui se rapproche de midi.

Devant, au volant, mon organisme est mis à rude épreuve, mais je sais que Gildas derrière n’est pas vraiment plus au frais…

Nous passons enfin en Californie ! Puis nous bifurquons à Barstow sur la 247 en direction de Lucerne Valley. La chaleur est abrutissante.

Il nous faut à présent passer au travers de la San Bernardino Forest sur la 18, une route de montagne, sinueuse.

Suzanne n’en peut plus. Je dois ralentir la cadence, elle frôle les 100°C. Je m’arrête et j’actionne le ventilateur électrique supplémentaire . La température doit absolument redescendre. 

Je reprends la route.. il est bientôt 13h, nous approchons de Big Bear Lake. Nous sommes littéralement liquéfiés.

13h30 : Suzanne s’arrête devant la magnifique demeure de Jean Philippe. Au frais, sous les pins.

L’endroit est magique, l’accueil merveilleux.

Jean Philippe a tout prévu, le déjeuner, le champagne, la table dressée sur la pelouse, la vue sur le lac…

Tout. 

Il voit et comprend que l’on est au bout de l’Aventure, que l’on est épuisé. Ce que l’on vient de réaliser pendant deux mois, entre la conduite pour moi (dans qq jours, je serais à presque 12 000 km, seule) et les tournages pour Gildas est hors norme. 

Il fait tout ce qui lui est possible pour que l’on reprenne de l’énergie.

15h : Après un bon déjeuner, Jean Philippe nous propose une balade en bateau sur le lac. Il possède un bateau à moteur (bi-turbines) Yamaha. Nous sommes ravis. La parenthèse de quelques heures nous fait du bien. 

Il fait beau. La température est supportable : 25°C.

19h : Dîner. L’ambiance est excellente, nous sommes ravis. Merci Jean-Philippe, quelle classe !

Coucher : minuit

 

Jour 36 : 15 septembre 2021

Las Vegas

Levés 10h

Soleil

40°C à l’ombre

Ce matin, nous traînons..

La veille, la journée a été éreintante et il faut qu’on lève le pied quelques heures.

11h30 : Nous partons à pied autour du Strip de Vegas : LinQ promenade, Las Vegas Boulevard et Casino de Paris sur Paris Road, en face du Bellagio.

Il fait une chaleur de plomb.

Impossible de marcher longtemps.

Nous nous arrêtons au Casino de Paris pour déjeuner chez Mon ami Gabi.

Une caricature de restaurant parisien sur fond de Tour Eiffel miniature.

Les prix sont corrects et le service minable.

L’endroit ouvert est surclimatisé, je déjeune en ayant froid alors qu’il fait 40°C sur le trottoir, quelques mètres plus loin.

Désastre écologique …

Nos deux salades avalées, nous reprenons le chemin de l’hôtel pour nous protéger de la chaleur. Impossible de faire quoique ce soit.

15h30 : Je propose à Gildas de nous rendre à 15 min de voiture, au célèbre Pawn Shop Gold and Silver de la famille Harrison, devenue culte grâce à la série TV éponyme.

15 min de trajet c’est peu mais sous plus de 40°C à l’ombre c’est un supplice.

Le service du Pawn Shop apercevant la voiture nous propose tout de suite une place.

Il y a peu de monde, tant mieux. On comprend pourquoi : trop chaud bien sûr, mais surtout Vegas vit la nuit, et le jour, les noctambules dorment.

On nous pose toujours beaucoup de questions. Les gens sont bluffés que nous venions non seulement de France, mais d’Alaska en ayant traversé toute l’Amérique du Nord. 

Le parking étant un four, on se réfugie vite fait à l’intérieur du Pawn Shop. Là encore peu de monde. Cela nous laisse le temps de visiter cette enseigne de prêteur sur gage célèbre dans le monde entier. 

Rick n’est pas là, Chumlee est passé ce matin.

On nous donne les coordonnées de la production, on verra demain. Une bouteille à la mer…

Nous repartons avec Suzanne. Direction l’hôtel. 

Impossible de faire plus. Je souffre énormément de la chaleur mais plus encore peut être des contrastes de température permanents.

17h : Arrivée à l’hôtel.

Je m’endors. Ecrasée par la fatigue.

19h : Courses en Uber chez Walmart. Je laisse Suzanne au parking de l’hôtel pour la ménager. Nous partons demain matin, vers 8h.

21h : Dîner en chambre. 

Travail.

Coucher : 23h.

 

EnglishFrançaisEspañol