Suzanne, Jérémie et l’embarquement pour l’Alaska

TERRA AMERICA – LA PANAMÉRICAINE EN TRACTION

Le 24 juillet 2021

Suzanne est arrivée à Tacoma  le 19 juillet 2021 par le cargo TULANE parti le 19 juin 2021 de Zeebrugge (Belgique).

Étant confinée 14 jours dans la Caraïbe avant de pouvoir entrer sur le territoire américain (Travel Ban en vigueur pour les citoyens européens et l’obligation de passer 14j hors espace Schengen), j’ai demandé à un ami d’enfance, Jérémie Vitte, qui réside à Los Angeles (Associate Project Scientist, Department of Head and Neck à UCLA – University of California Los Angeles) de bien vouloir nous aider à récupérer Suzanne au port de Tacoma et de l’amener 40 km plus au Nord, au port de Seattle, sur son prochain terminal d’embarquement pour l’Alaska, sur une barge de l’Alaska Marine Lines (la traversée par la route  du Canada étant toujours interdite depuis les USA, nous avons décidé de passer par voie maritime).

C’est ainsi que Jérémie Vitte s’est retrouvé officiellement mandaté par Citroën pour effectuer cette mission plutôt délicate, quand on connaît la rigueur des douanes américaines.

Il a décollé de Los Angeles le mercredi 21 juillet au soir. Les informations suivantes m’ont été données en direct via WhatsApp, afin de coordonner avec lui au mieux la mission.

Jeudi 22 juillet au matin, sur place à Seattle et en contact avec Shelly Hess, correspondante Gefco USA, Jérémie s’est rendu au port de Tacoma au sud de la ville de Seattle; malheureusement la voiture ne pouvait être encore libérée de toutes les formalités administratives. Jérémie en a profité pour aller chercher la plaque M (plaque spéciale constructeur) qui avait été envoyée quelques jours plus tôt par le groupe Stellantis dans un bureau portuaire adjacent.

Il est ensuite revenu l’après midi au terminal EB One où se trouvait Suzanne. Après quelques coups de fils avec la correspondante Gefco, et un moment d’attente aux portes du dock, il a pu enfin atteindre  la voiture, sous escorte d’un agent portuaire.

Suzanne ne présentait pas de dommages extérieurs suite à sa longue traversée en cargo et les quelques escales avant d’atteindre Tacoma, en revanche, à l’intérieur, un des coffres boulonnés à la carrosserie et cadenassé  a été fracturé et un booster de batterie, volé.

On s’en sort plutôt bien car l’essentiel est qu’elle ait démarré au quart de tour ! 

Jérémie en a profité pour rebrancher le dispositif de tracker GPS et s’est ensuite dirigé vers la douane pour un dernier tampon administratif autorisant Suzanne à rouler en Amérique du Nord. Jérémie a effectué les premiers kilomètres  vers le terminal de l’Alaska Marine Lines pour déposer Suzanne sur le dock de la Compagnie.

Prochain départ maritime le 27 juillet pour 9-10 jours de mer pour atteindre Anchorage. Il nous faudra ensuite 3 jours de route pour atteindre le point le plus nord, Prudhoe Bay et prendre enfin le départ de l’expédition. Nous sommes déjà tard en saison, avec le retard important du cargo, alors la montée risque d’être plus difficile que prévu (conditions météorologiques plus dures).

Quant à Jérémie, il est reparti le soir même pour Los Angeles !

“Je suis heureux d’avoir conduit Suzanne et d’avoir pu aider l’expédition Terra America; j’ai rencontré sur le dock quelqu’un dont le grand-père avait une Citroën Traction en Angleterre, c’était un peu surréaliste !”.

 

 

Au nom de toute l’équipe, un immense merci à Jérémie !

Fanny.

EnglishFrançaisEspañol
Share This